Tout savoir sur les e-liquides...

 

Ce que contiennent réellement les e-liquides :

Nos e-liquides contiennent du propylène glycol et de la glycérine végétale de la pharmacopée européenne, des arômes de haute qualité alimentaire, et éventuellement de la nicotine. C'est tout.

Le Propylène Glycol et la Glycérine Végétale sont les bases qui servent à produire la vapeur : ces liquides inoffensifs* ont la propriété de se vaporiser à basse température en formant une vapeur qui donne l'illusion de la fumée. On utilise généralement un mélange de ces deux produits qui ont des propriétés différentes ; la glycérine produit plus de vapeur, mais son goût sucré peut dénaturer les arômes les plus délicats et sa viscosité peut encrasser les atomiseurs, aussi est-elle le plus souvent employée en plus faible proportion. Le Propylène glycol, lui, s'il produit moins de vapeur que la glycérine, favorise en revanche le "hit" : cette agréable contraction de la gorge au passage de la vapeur".

Les arômes évidemment confèrent leurs saveurs si agréables à la vapeur. Ne vous attendez pas à retrouver exactement le goût d'une cigarette traditionnelle : aucun arôme ne peut reproduire la sensation ni la température de la combustion. Prenez plutôt plaisir à partir à la découverte de nouveaux plaisirs gustatifs  : fruités, fleuris, épicés...

La nicotine enfin est de la nicotine liquide pure obtenue par extraction des feuilles de tabac. Celle que nous utilisons provient, comme toutes nos bases, de la pharmacopée européenne, garantissant une pureté maximale.

* Non, le Propylène glycol n'est pas un produit toxique ou dangereux, contrairement à ce que laissent entendre certaines rumeurs. Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, lisez notre F.A.Q..

 

Goût des cigarettes traditionnelles vs. saveur des e-liquides...

Certains liquides réussissent presque à imiter quelques-unes des caractéristiques majeures des cigarettes traditionnelles, néanmoins aucun ne pourra reproduire le goût du tabac en combustion : ne vous attendez donc pas à retrouver exactement le goût de "vos" cigarettes, c'est une quête du graal dont vous sortiriez déçu.

Évidemment, tout nouveau vapoteur va d'abord rechercher un goût se rapprochant le plus possible de celui du tabac... néanmoins, dès que les papilles redeviennent un peu plus fonctionnelles, les goûts se tournent vite vers des liquides aux saveurs plus exotiques, gourmandes ou épicées... c'est tout un nouvel univers sensoriel et gustatif qui s'ouvre à vous : profitez-en !


Estimer votre consommation moyenne de e-liquide

Pour ce chapitre, nous ne pouvons parler qu'en termes d'approximation : votre consommation dépend évidemment de vous.
Pour la plupart des vapoteurs réguliers (qui consommaient autrefois un paquet de cigarettes/jour et qui ont remplacé la "tueuse" par la cigarette électronique), une fiole de 15 ml dure une semaine.

Sachez que ces données varient non seulement en fonction de votre propre façon de vapoter (inspirations plus ou moins longues, plus ou moins fréquentes), mais aussi du matériel que vous utilisez : un atomiseur à basse résistance consomme plus de liquide qu'un autre à valeur de résistance plus élevée... de même, une batterie plus puissante vaporisera plus de liquide par aspiration qu'une "petite" batterie.

Si vous souhaitez faire un parallèle relativement fiable, sachez que deux gouttes de liquide peuvent produire à peu près le même nombre de bouffées qu'une cigarette classique, et que dans 10 ml il y a environ 240 gouttes de liquide, soit à peu près 120 cigarettes.

Les chiffres faciles à retenir :

1ml = +/- 24 gouttes.
2 gouttes = 1 cigarette

 

Le choix de votre dosage en nicotine.

Il y a théoriquement la même quantité de nicotine dans deux gouttes de liquide dosé à 12mg/ml que dans une cigarette de tabac standard dont le dosage affiché est de 1mg.

Si nous précisons "théoriquement", c'est parce que le dosage indiqué sur le côté de vos paquets de  cigarettes de tabac est... théorique : il indique la quantité de nicotine "potentiellement ingérée" après combustion. Les cigarettes de tabac contiennent  en réalité beaucoup plus de nicotine (6 à 17 mg par cigarette), mais le dosage indiqué est celui qu'ont relevé des "machines à fumer" au tirage moyen et constant.
Évidemment, personne ne fume comme une machine, et les quantités de nicotine que vous aspirez en fumant du tabac peuvent donc varier très fortement par rapport au taux indiqué.
C'est la raison pour laquelle les cigarettes autrefois dites "light"  (cette appellation est aujourd'hui interdite) sont réputées plus dangereuses encore : quand vous passez à des cigarettes indiquant un dosage plus faible en nicotine*, votre corps fait une "autotitration", vous aspirez des bouffées plus longues, plus intenses, plus fréquemment, vous conservez plus longtemps la fumée dans les poumons... pour finalement tirer exactement la quantité  de nicotine dont vous avez besoin tout en accroissant votre exposition aux goudrons et autres poisons de la cigarette.

Pour la cigarette électronique, le dosage indiqué sur les liquides est le dosage de nicotine existant réellement dans le produit, exprimé en milligramme par millilitre (mg/ml). Dans un liquide dosé à 18mg/ml, il y a donc 18 mg de nicotine pour chaque millilitre de liquide.

Pour recharger vos cigarettes électroniques, vous compterez en gouttes : sachez  qu'il y a environ 24 gouttes dans un millilitre, et que deux gouttes produisent à peu près le même nombre de bouffées qu'une cigarette complète.

Vous pourrez donc absorber au maximum jusqu'à :
- 1.5mg de nicotine pour deux gouttes (équivalent une cigarette) de liquide dosé à 18mg/ml
- 1mg de nicotine
pour deux gouttes de liquide dosé à 12mg/ml
- 0.5mg de nicotine
pour deux gouttes de liquide dosé à 6mg/ml

Ce qui changera, fondamentalement, selon le dosage que vous choisirez, c'est la puissance du "hit" à chaque bouffée (contraction de la gorge au passage de la fumée, qui donne la même impression que lorsqu'on fume une cigarette de tabac).

De l'avis majoritaire des vapoteurs, un liquide dosé à 12mg/ml donne la même sensation de hit qu'une cigarette standard, un liquide dosé à 18mg/ml donne une sensation de bouffée forte, tandis qu'un liquide dosé à 6mg/ml donnera évidemment une sensation plus "light".

La fréquence de votre envie de vaper dépendra logiquement à la fois de votre dépendance à la nicotine et du dosage que vous aurez choisi ; dans tous les cas, soyez attentif à un éventuel surdosage en nicotine (lisez attentivement notre chapitre d'avertissement à ce sujet), et pensez à modérer votre consommation pour que la vape reste uniquement un plaisir : s'il n'y a, à ce jour, pas de danger avéré, il convient nénamoins de rester prudent en l'absence d'études à long termes, et de se souvenir qu'en toute chose, c'est l'abus qui fait le danger.

* En réalité, le dosage plus faible des cigarettes de tabac dites "light" est un leurre : toutes les cigarettes  de tabac contiennent la même dose de nicotine, c'est simplement le tabac plus ou moins tassé et le filtre plus ou moins efficace qui changeront le dosage relevé par la machine à fumer, et donc celui indiqué le côté des paquets de cigarette.

 

Cartouches... ou pas cartouches ?

Pour alimenter votre cigarette électronique en liquide, vous avez plusieurs choix :

- Les cartouches à bourre, simples tubes contenant une bourre synthétique, peuvent contenir jusque 12 gouttes de liquide, soit une réserve de 6 cigarettes environ. Elles sont rechargeables plusieurs fois, et doivent être entretenues et changées régulièrement : retrouvez tous les conseils à ce sujet dans la notice d'utilisation et d'entretien que vous recevez avec votre commande.

- L'embout drip tip s'utilise en lieu et place de la cartouche sur un atomiseur standard 510 : c'est un simple embout de nylon ou de métal qui vous permet de vapoter "en dry", c'est à dire en instillant directement deux ou trois gouttes de liquide sur votre atomiseur. Avec un drip-tip, vous n'avez pas de réserve de liquide, vous devez donc recharger votre cigarette plus souvent, mais la pureté du rendu des goûts, tout comme la production de vapeur, sont sans doute incomparables avec tout autre système.

- Les cartouches "tank" peuvent contenir envrion 1,5 ml de liquide : théoriquement , cela équivaut presque à un paquet de cigarette, néanmoins ces cartouches "consomment" plus de liquide que les cartouches standard, et cette estimation est donc sensiblement faussée. Pratiques, elles fonctionnent sans bourre synthétique, et révèlent donc des saveurs de liquide non dénaturées. Elles sont en théorie inusables et peuvent donc être rechargées autant de fois que vous le souhaitez.

- les clearomiseurs (système A580, stardusts, vivi novas...) réunissent réservoir et atomiseur en une seule pièce. Ils peuvent contenir jusqu'à 2ml de liquide et offrent ainsi une autonomie maximale, et surtout un rendu des saveurs incomparable. Leur durée de vie est d'environ un mois, voire plus s'ils sont entretenus et utilisés soigneusement. Notre choix privilégié pour les vapoteurs les plus exigeants.


Nous nous attachons à vous proposer un matériel standardisé, compatible avec de multiples systèmes vous permettant de customiser votre cigarette électronique : sur d'autres sites, vous pourrez retrouver d'autres modèles de cartouches tout à fait compatibles avec  votre matériel "510" : cartomiseurs (ensembles formant atomiseurs et cartouche en une seule pièce), atomiseurs dual coils...