La cigarette électronique n'est pas un moyen de sevrage tabagique.

C'est un plaisir différent, qui reproduit le geste et la sensation de la cigarette traditionnelle tout en vous permettant de découvrir de nouveaux goûts, plus riches, plus purs... débarrassés des goudrons, ammoniac, arsenic, cadmium et autres poisons cancérigènes présents dans les cigarettes habituelles.

Néanmoins, ce n'est pas un produit anodin : la plupart des e-liquides contient de la nicotine, alcaloïde stimulant à faible dose, rapidement éliminé par l'organisme, mais potentiellement mortel à  haute dose et qui génère  une dépendance forte en cas de consommation régulière : c'est la nicotine qui est responsable de la dépendance physique du fumeur.


Comme avec la cigarette, soyez prudent :

La consommation de nicotine, sous quelque forme que ce soit, est fortement déconseillée si vous êtes enceinte, allaitante, ou si vous présentez des risques sérieux de maladies cardio-vasculaires.

Si vous n'êtes pas fumeur, ne consommez pas de nicotine, abstenez-vous de vous habituer à un geste qui peut vous rendre dépendant.

Si vous souhaitez arrêter de fumer, consultez un médecin ou un tabacologue, qui sauront vous accompagner efficacement dans votre démarche.


Si vous êtes déjà nicotino-dépendant (fumeur) et que vous découvrez le plaisir alternatif de la cigarette électronique, nous vous conseillons de réduire en proportion votre consommation de tabac fumé, pour ne pas accroître votre dépendance à la nicotine, ni risquer un surdosage.

En réduisant fortement, voire en stoppant complètement votre consommation de tabac (donc de goudrons), vous retrouverez rapidement le goût, l'odorat, le souffle... la e-cigarette vous semblera alors un plaisir encore plus intense.


Choisissez votre taux de nicotine en connaissance de cause : lisez attentivement le paragraphe relatif aux dosages dans notre chapitre "tout savoir sur les liquides et recharges".

Dans son communiqué du 30 mai 2011, l'Afssaps fixe les limites en deçà desquelles les cartouches et liquides contenant de la nicotine peuvent être vendues librement : moins de 10 mg. au total pour les cartouches, et moins de 20mg./ml. pour les e-liquides de recharge. Au delà de ces dosages, liquides et cartouches doivent être classés comme médicaments, et leur vente est soumise à une autorisation de mise sur le marché

Pour mémoire, les dosages que nous proposons pour nos liquides contenant de la nicotine sont : 6mg/ml, 12mg/ml et 18 mg/ml. Et bien sûr, tous nos liquides existent également en version non nicotinée (0mg/ml).

Dans tous les cas, avec le tabac comme avec la cigarette électronique, soyez attentifs aux signes de surdosage nicotinique : maux de tête, nausées, vomissements... : si vous présentez de tels symptômes, stoppez immédiatement toute consommation de nicotine et consultez un médecin.

 

Soyez prudent avec vos enfants, ne laissez pas de liquide nicotiné à leur portée

L'Afssaps rappelle également dans son communiqué du 30 mai 2011 que la nicotine est un produit dangereux pour les non-fumeurs et pour les enfants qui pourraient en absorber accidentellement.
C'est une évidence, et c'est pour cela que nos packagings, aux normes européennes,  comprennent, outre des indications claires sur la toxicité de la nicotine (sigles et mentions), un bouchon sécurité-enfant.
Nous comptons sur votre sagesse pour ne jamais laisser vos liquides et cigarettes électronique à portée et à la vue de vos enfants, tout comme vous ne les laissez pas jouer avec vos cigarettes et vos briquets...